Voyons comment fonctionne la Pixilation

La Pixilation est une technique d’animation image par image qui s’apparente à l’Animation en Volume, mais qui a la particularité de mettre en scène des personnes réelles.

Donc, tout comme l’animation en volume (Stop-Motion), le procédé consistera à capturer une série de photos, à l’aide d’une caméra ou d’un appareil photo.

Puis de les faire défiler à une cadence de 24 images / seconde (cadence différente selon le format auquel la vidéo sera exportée), afin de recréer l’illusion du mouvement.


Les pionniers de la Pixilation

Le procédé sera découvert et expérimenté pour la 1ère fois par James Stuart Blackton.

Il réalisea le film d’animation en pixilation « The haunted hotel » (1906), dans lequel il met en scène un petit déjeuner qui se prépare tout seul.



Par la suite, d’autres pionniers lui emprunteront le pas. Tel que le français Émile Courtet (alias Émile Cohl).

En plus de réaliser le premier Dessin Animé français « Phantasmagorie », il réalisera par la suite le film d’animation en pixilation « Jobard ne veut pas voir les femmes travailler » en 1911.

Puis en 1952, un réalisateur canadien nommé Norman McLaren réalisera un des films d’animation en pixilation qui marquera son domaine et son époque, nommé « Voisins » (titre original : « Neighbors »).

Pour la petite anecdote, McLaren créa lui-même la musique de son film en grattant directement sur la bande sonore de la pellicule des formes géométriques, que le projecteur reconnait comme des sons :



La Pixilation contemporaire

De nos jours, cette technique est reprise et utilisée pour donner naissance à des films intéressants et très originaux.

Le procédé permettant littéralement de s’éclater en jouant avec les formes et les couleurs de n’importe quels objets, on peut parfois avoir droit à des résultats particuliers!

Comme par ex avec le film « Fresh Guacamole » (2012) qui fut le plus petit film jamais nommé pour un Oscar :



Dans un registre et une esthétique un peu différente, on peut trouver quelques films très bien réalisés qui ont demandé un immense travail de fond et énormément de patience pour arriver au résultat final.

Comme par ex le film « Luminaris » (2011) qui nécessita plus de 2 années de production :



Ça à l’air génial! Mais comment créer son propre film d’animation en pixilation?

Comme pour l’animation en volume, tout ce dont vous aurez besoin sera un appareil photo, une caméra ou un téléphone portable pour la capture de photos image par image.

Une fois vos images capturées, vous pouvez les retoucher avec un logiciel de retouches d’images tel que Photoshop et ensuite les éditer dans un logiciel d’édition vidéo tel que Premiere Pro.

Pour finir, vous pourrez y ajouter du son, de la musique, des voix et pourquoi pas des effets spéciaux avec un logiciel de compositing tel qu’After Effects!

Les possibilités sont infinies, petits ou grands, vous pouvez aujourd’hui, grâce à la technologie rendue accessible à tous, faire votre propre film en Pixilation.

Voici un exemple concret de ce que vous pouvez réaliser par vous-même avec peu de moyens, mais beaucoup d’imagination :



Et voici un cours Tutoriel (en anglais) sur comment faire de la Pixilation pour ceux qui voudraient s’y mettre!



Amusez-vous bien et laissez votre imagination et votre grain de folie s’exprimer!


Sly is the limit meme


Leave a Reply